Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

¡PROMOCIÓN ESPECIAL! FlashLED SOS V16 + App SOS Alert + Envío Gratis AHORA POR 49,90 €

FAQ

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LE LUMIÈRE DE SECOURS GEOLOCALISATIONABLE V16

Qu'est-ce qu'un éclairage de secours géolocalisable V16 ?

Unéclairage de secours géolocalisable ou balise de secours géolocalisable, est un dispositif de signalisation de danger connecté qui remplacera les triangles actuels d'urgence, qui actuellement et par la réglementation, doit être transporté par tous les véhicules circulant sur le territoire espagnol. L'éclairage de secours, nom générique donné à ce type d'appareil connecté, ils doivent intégrer un module de communication avec une carte SIM intégrée et le service de données inclus pour une période minimale de 12 ans (comme stipulé dans le décret royal 1030/2022) afin qu'au moment de l'activation, il se connecte et informe également le Direction Générale de la Circulation (DGT) à travers sa nouvelle plateforme DGT 3.0.

A quoi sert une balise de secours géolocalisable V16 ?

L'éclairage de secours géolocalisable permet de signalant que nous sommes arrêtés sur la route, nous placerons le dispositif lumineux dans la partie la plus haute possible du véhicule. Ainsi, nous garantissons une visibilité maximale. Pour le placer, nous n'avons pas besoin de sortir du véhicule ni marcher sur la route en évitant la circulation, comme c'était le cas jusqu'à présent avec les triangles. Selon les données de la DGT (sans compter la Catalogne et le Pays Basque), entre 2019 et 2020, plus de 32 piétons ont été tués sur la route après être descendus de leur véhicule. De plus, et grâce à sa connectivité avec la plateforme DGT 3.0 La Direction Générale de la Circulation (DGT) pourra mieux gérer les routes en partageant des informations sur l'utilisation de ces appareils avec le reste des usagers, par exemple en affichant les différents incidents sur les panneaux routiers.

Où et quand les éclairages de secours V16 ont été créés?

L'objectif principal pour lequel est né l'éclairage de secours géolocalisable est de réduire le nombre de morts sur la route dans ces accidents qui surviennent souvent lorsque l'on sort de la voiture pour prendre le triangle du coffre et le placer à une certaine distance du véhicule. Avec les nouvelles balises de secours V16, il n'est plus nécessaire de sortir du véhicule pour signaler l'incident, il suffit de prendre la lumière de secours de l'intérieur du véhicule et de la placer sur le toit du véhicule, évitant ainsi le risque d'un éventuel accident. écrasement en quittant le véhicule . De plus, le Direction Générale de la Circulation (DGT) travaille dans le but de numériser le réseau routier national. Cet objectif est atteint avec le nouveau DGT 3.0, la plateforme de véhicules connectés de la Direction Générale de la Circulation (DGT), qui facilite l'interconnexion de tous les acteurs qui font partie de la écosystème de mobilité constructeurs automobiles, prestataires de services de navigation, applications de mobilité, municipalités, plateformes de transports publics, systèmes de gestion de flotte, etc. -offrir à tout moment des informations trafic en temps réel aux usagers de la route, permettant ainsi une mobilité plus sûre et plus intelligente.

Comment fonctionne le système d'alerte lumineuse de secours géolocalisable V16 ?

Pour activer le système d'avertissement, Il suffit d'appuyer sur le bouton marche et/ou arrêt pour activer à la fois l'éclairage de secours et l'envoi de la géolocalisation. 

En activant ce système, nous pouvons confirmer visuellement son fonctionnement grâce au flash lumineux, et en même temps le système GPS commencera à trianguler la position avec les différents satellites de l'opérateur.

A partir de ce moment, l'appareil commencera à envoyer la trame d'informations sur la latitude, la longitude et l'identification de l'appareil au serveur du fabricant et/ou de l'opérateur de communication. Cet envoi est décrit comme Protocole A et inclut la trame de données réglementées. L'information qui sera toujours ponctuelle et ANONYME. 

Une fois la trame du protocole A arrivée sur le serveur intermédiaire, à partir de là, la même trame, connue sous le nom de protocole B, est envoyée à la plateforme DGT 3.0. 

Dans le schéma suivant, nous pouvons voir l'architecture du serveur et des données établie pour le fonctionnement des lumières de secours géolocalisées.

Pourquoi les nouvelles balises connectées V16 sont-elles alimentées par une batterie et non chargées via USB ?

Ces nouveaux appareils ont des fonctionnalités et des caractéristiques dont le minimum
requis sont définis dans le décret royal 1030/2022, où il est précisé que l'alimentation ne peut se faire qu'avec ce type de batterie. De plus, et pendant le processus d'approbation, FLASHLED garantit la qualité et la durabilité de la pile 9V utilisée.

Quand les balises de secours géolocalisables V16 seront-elles obligatoires ?

Les feux de secours géolocalisables seront Utilisation OBLIGATOIRE à partir du 1er janvier 2026, date à laquelle il ne sera plus possible de continuer à utiliser les triangles actuels ni les éclairages de secours V16 actuels, qui n'intègrent pas de système de géolocalisation. Ces appareils doivent être certifiés et disposer de l'agrément V16 par la DGT qui publiera la liste des différentes marques et modèles certifiés à l'adresse www.dgt.com/v16

Comment les autres conducteurs sauront-ils que j’ai eu un accident ?

La lumière émise par la balise vous permettra d'être détecté à une distance de 1 kilomètre. De plus, grâce à un système de connectivité, les autres voitures recevront des informations sur l'accident ou l'accident via leurs systèmes de navigation, leurs applications mobiles ou leurs ordinateurs intégrés. De la même manière, les conducteurs de véhicules plus anciens ou dépourvus de cette technologie pourront s'informer de la situation grâce à des panneaux électroniques variables situés sur les routes.

Qu'est-ce que cela signifie pour une balise d'être connectée ?

Cela signifie que les conducteurs pourront non seulement se signaler physiquement avec la balise de détresse, mais qu'ils seront également signalés virtuellement sur la plateforme DGT 3.0, offrant ainsi une signalisation beaucoup plus sûre.

Toutes les balises V16 annoncées comme connectées sont-elles réellement connectées ? Ils sont valides ?

Seuls les fabricants et modèles publiés dans la section de Marques et modèles certifiés avoir suivi le processus de certification dans les laboratoires désignés et, par conséquent, respecter les réglementations établies dans l'ANNEXE XI SIGNALISATIONS SUR LES VÉHICULES du décret royal 2822/1998, approuvé le 23 décembre, qui établit le Règlement général sur les véhicules. Il est important de noter que les dispositifs d'avertissement V16 sont uniquement conçus pour rendre visible le véhicule accidenté et envoyer sa position à la Direction générale de la circulation, ils ne sont donc pas autorisés à inclure des fonctionnalités supplémentaires.s.

Puis-je utiliser les balises de secours actuelles sans géolocalisation ? Et les triangles ?

Ouais, jusqu'au 1er janvier 2026, ils peuvent continuer à être utilisés les balises ou éclairages de secours actuels non connectés (sans géolocalisation) ainsi que les populaires triangles de secours que nous utilisons jusqu'à présent.

Comment savoir si un éclairage de secours géolocalisable V16 est homologué ?

Tout éclairage de secours V16 homologué doit présenter, de manière visible pour l'utilisateur, votre propre code d'approbation. Le code en question peut avoir un format numérique ou alphanumérique et doit être parfaitement lisible et gravé directement sur la balise, sans risque de se détériorer avec le temps ou de présenter des imperfections qui rendraient sa lecture difficile.

Dans le cas du FlashLED, ce type de code se trouve sur l'abat-jour du produit.

Quel type de piles les balises de secours V16 utilisent-elles ?

Ces types de balises fonctionnent avec des piles alcalines du commerce qui leur offrent un minimum de 2,5 heures d'autonomie en mode d'urgence. De plus, ce type de batterie conserve plus de 80 % de sa capacité jusqu’à 4 ans.

Comment vérifier l'état de la batterie FlashLED SOS V16 Connectée ?

FlashLED SOS V16 Connected est la seule lampe de secours de ce type qui dispose d'un contrôle de batterie sur l'appareil lui-même avec un indicateur LED. En appuyant sur le bouton principal pendant plus de 3 secondes, il s'allume de différentes couleurs selon l'état de la batterie. Vert 100 %, Orange 50 % et Rouge 10 %.

Une moto peut-elle avoir un signal d'urgence V16 ?

Ouais. Bien qu'il ne soit actuellement pas obligatoire, le fait de se munir d'une lampe de secours V16 est fortement recommandé pour se protéger adéquatement en cas d'accident sur la route.

Dans le cas des motos, c'est encore plus important, compte tenu du risque encouru par ce groupe sur la route et du nombre considérable d'accidents dans lequel ils sont touchés, principalement en raison des distractions de plus en plus importantes des automobilistes.

Pourquoi vaut-il mieux acheter un V16 connecté ?

  • À la Direction Générale de la Circulation, nous pouvons recevoir les coordonnées de votre emplacement pour vous aider, en informant les autres voitures qui s'approchent du lieu de l'accident.
  • Vous n'aurez pas besoin de faire d'investissement supplémentaire, puisque l'appareil V16 connecté sera le seul moyen de signalisation de danger autorisé par la loi à partir du 1er janvier 2026.

Où placer la balise géolocalisable ?

Dans la position la plus haute possible de la voiture immobilisée et assurant sa visibilité optimale. Les exigences relatives à sa conception exigent qu'il puisse reposer fermement sur une surface plane ; Cependant, s'il n'est pas possible d'accéder au toit du véhicule en raison de sa hauteur, dans le cas du FlashLED, le dispositif V16 dispose d'un aimant pour pouvoir être placé sur la porte conducteur.

Où faut-il emmener la balise ?

Le meilleur endroit pour conserver l’appareil est dans la boîte à gants, et si possible bien accessible et chargé.

Puis-je avoir une amende pour non-portage de l'éclairage de secours géolocalisable V16 ?

Oui, de la même manière qu'actuellement, ne pas porter les triangles ou les enfiler incorrectement est considéré comme une infraction classée comme mineure et qui peut être sanctionnée d'une amende pouvant aller jusqu'à 100 euros.

Dans le cas où votre véhicule est arrêté sur la route et ne le signale pas avec un panneau V16 ou un triangle, l'utilisateur sera pénalisé de une amende de 200 euros. 

En revanche, la DGT rappelle qu'une fois le véhicule arrêté et si vous en sortez, il sera obligatoire de porter un gilet réfléchissant homologué. 

Quelles sont les principales fonctionnalités que doit avoir un éclairage de secours V16 ?

1- Indique que le véhicule a été immobilisé sur la route ou que sa charge lui tombe dessus.

2- Cet appareil automatique jaune, Il sera placé dans la partie la plus haute possible du véhicule immobilisé, garantissant une visibilité maximale.

3- Le dispositif communiquera son activation, désactivation et géopositionnement, au point d'accès national en termes de trafic et de mobilité. Informations sur la localisation du véhicule accidenté sera envoyé toutes les 100 secondes et cessera d'être envoyé une fois que les informations de désactivation auront été soumises.

4- L'appareil comprendra à l'intérieur de son boîtier tous les éléments nécessaires à son fonctionnement, y compris ceux des communications, sans dépendre en aucun cas d'éléments externes tels que des applications de téléphonie mobile ou autres similaires.

5- Les dispositifs de présignalisation de danger V16 seront utilisés exclusivement pour la visibilité du véhicule accidenté et conséquente saisine de la Direction Générale de la Circulation de la localisation du véhicule accidenté, ne pouvant pas intégrer de fonctionnalités supplémentaires.

6- Les services techniques désignés pour la certification des panneaux V16 doivent communiquer à la Direction Générale de la Circulation la liste des dispositifs qui obtiennent la certification. Les services techniques désignés feront office d'interlocuteur unique entre les constructeurs et la Direction Générale de la Circulation.

7- En tout cas, le certificat doit inclure l'analyse de l'efficacité des communications, ainsi que la connectivité des signaux V16, avec la plateforme de véhicules connectés de la Direction Générale de la Circulation.

Quelles caractéristiques techniques doit avoir un éclairage de secours V16 ?

  • Irradiation: Le système optique doit être conçu de telle manière que le feu couvre un champ de visibilité horizontal de 360 degrés et verticalement d'un minimum de 8 degrés de haut en bas..
  • Intensité lumineuse : l'intensité doit être comprise entre 40 et 700 bougies effectives en grade 0, et en grades +-8 entre 25 et 600 bougies effectives. Dans les deux cas, cette intensité sera maintenue pendant au moins 30 minutes.
  • temps d'allumage : la durée de la balise avec le signal lumineux constamment allumé est d'environ 2 heures de fonctionnement ininterrompu.
  • Degré de protection IP : au moins ce sera IP54. 
  • La stabilité: l'équipement sera conçu pour être stable sur une surface plane, ne se déplaçant pas face à un courant d'air exerçant une pression dynamique de 180 Pa, dans la direction la plus défavorable à sa stabilité.
  • Fréquence des éclairs : entre 0,8 et 2 Hz.
  • Température de l'éclairage de secours : Le fonctionnement de la lumière sera garanti à des températures de −10ºC et 50ºC. 
  • Source de courant: L'alimentation électrique de l'appareil sera autonome grâce à une cellule ou une batterie qui devra garantir son utilisation après 18 mois. Les appareils utilisant une batterie rechargeable et à condition qu'elle puisse être chargée dans le véhicule lui-même seront considérés comme conformes à cette exigence.

Quels sont les avantages d'une balise de secours géolocalisable V16 ?

Les principaux avantages de la nouvelle lumière de secours géolocalisable V16 sont améliorer la sécurité et réduire le nombre d’accidents. 

D'autre part, grâce à la connectivité de l'appareil et aux informations sur l'incident envoyées anonymement à la DGT, on commence à définir de nouveaux services associés au produit qui vont représenter un changement radical dans la gestion des sinistres que les compagnies d’assurance sont en train de développer. 

Ce changement se concrétisera dans comment contacter la compagnie d'assurance, inversant la procédure et améliorant le temps de réponse. Car après avoir lié l'appareil à notre numéro de police, Il se peut que ce soit la compagnie d'assurance qui nous contacte pour nous fournir ses services dès réception d'une notification envoyée par notre balise de détresse.

 

Que se passe-t-il si j'appuie sur le bouton par erreur ?

L'appareil est destiné à éviter les fausses publicitéss” cela peut être causé par une erreur. Pour ce faire, il intègre un algorithme qui empêche l'activation ou l'envoi de la position en cas d'allumage de courte durée ou de localisation non située sur le réseau routier.

L'algorithme de détection des faux positifs fonctionne sur la base de ces deux variables :

  • Aucune donnée n'est envoyée lorsque le temps de mise sous tension est inférieur à 100 secondes.

  • Aucune donnée n'est envoyée si l'appareil se trouve à plus de 5 mètres de tout type de route.

 

Quel type de réseau utilisez-vous pour les communications ?

L'éclairage de secours géolocalisable V16 utilise le réseau de communication Nouveau-Brunswick (bande étroite), le système de référence européen des appareils IoT (Internet of Things). Ce type de réseau fonctionne sous des antennes de 4G et 5G et ils permettent d'émettre efficacement un signal de la position dans laquelle se situe l'accident, même dans les zones peu couvertes, comme les métros, les parkings ou les zones peu peuplées.

Actuellement en Espagne uniquement Téléphone et Vodafone Ils disposent de leur propre réseau à bande étroite.

 

Un éclairage de secours géolocalisable V16 peut-il être utilisé dans d'autres pays ?

La Direction Générale de la Circulation DGT travaille à proposer le caractère obligatoire de ce dispositif dans d'autres pays de l'Union Européenne, cependant, Actuellement, la réglementation n’est applicable qu’en Espagne.

En utilisant un éclairage de secours V16 géolocalisable en dehors du territoire espagnol, nous pourrons signaler visuellement l'incident.Cependant, et tant qu’il n’y aura pas de réglementation européenne, le signal n’atteindra pas la plateforme DGT 3.0.

Quelle lampe de secours géolocalisable V16 dois-je acheter ?

Le décret royal 1030/2022 définit les fonctionnalités que doivent avoir tous les éclairages de secours géolocalisables avec homologation V16.

Cela signifie que tous les éclairages de secours approuvés seront valides et conformes à la réglementation, donc les différences entre l'un et l'autre, qui peuvent nous aider à décider quel produit acheter sont les suivantes :

  • Conception, mesures, finitions. 
  • Confiance dans la marque et/ou son opérateur associé 
  • Accessoires inclus (piles, housse, )) 
  • Caractéristiques supplémentaires du produit telles qu'une lampe de poche. 
  • Fonctionnalités supplémentaires de votre application mobile 
  • Prix ​​de vente 

 

Combien coûte un éclairage de secours géolocalisable V16 ? pourquoi sont ils si chers?

Le prix de vente des feux de secours géolocalisables V16 sera de entre 50 et 60 euros. 

Cela est dû à le dispositif comprend une série de composants dont le coût est élevécomme le module de communication.

De plus, l'appareil comprend une carte SIM avec le service de communications prépayées pour les 12 prochaines années, 13 dans le cas de FlashLED.

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LE SERVICE TÉLÉPHONIQUE EMBARQUÉ

Dois-je signer un contrat avec l'opérateur téléphonique ?

NON, l'appareil comprend la carte SIM et les 12 ans obligatoires de service de communication, jusqu'à 2038 dans le cas de FlashLED, mais étant un service prépayé pour un appareil qui envoie des informations anonymes Vous n’aurez à signer aucun contrat avec l’opérateur téléphonique. 

Cependant, Le fabricant doit avoir signé un contrat de collaboration et de fourniture, document qui a été préalablement remis à la Direction Générale de la Circulation (DGT) pour la validation et l'agrément du dispositif.

Que se passera-t-il une fois la période de service terminée et les données consommées ? Peuvent-ils être renouvelés ?

Le coût des communications, quel que soit le nombre d'utilisations de l'éclairage de secours géolocalisable, sera inclus dans le prix de vente au public et, selon la loi, ces sera garanti pendant au moins 12 ans. Et dans le cas de FlashLED, la durée du service s'étendra jusqu'en 2038. 

Afin de confirmer les années de service restantes, l'appareil aura indiqué sur la boîte d'emballage et sur la base du produit le date d'expiration du service de données. 

Par la suite, et Après les années établies, le fabricant peut permettre à un système de renouveler ou de sous-traiter des données ou des services supplémentaires pour des périodes d'utilisation futures. 

Dois-je payer des frais supplémentaires ou un abonnement pour l'utilisation de l'éclairage de secours ?

Non, Tous les éclairages de secours V16 connectés et homologués sont conformes aux réglementations obligatoires selon AR 1030/2022 et inclure le service de communication pour les 12 prochaines années dans le prix de vente de l'appareil, jusqu'à 2038 dans le cas du FlashLED.

Cependant, certains fabricants peuvent être en mesure de proposer des services payants supplémentaires, comme la location d'un service de remorquage pour les utilisateurs qui ne disposent pas de cette couverture souscrite auprès de leur compagnie d'assurance.

Quel type d'informations stockées sur la carte SIM ma balise V16 envoie-t-elle en cas d'urgence ?

Tous les feux de secours V16 intègrent un système de géolocalisation qui, une fois activé, envoie toutes les 100 secondes la localisation du véhicule arrêté au cloud DGT 3.0, afin que cette information parvienne aux autres conducteurs.

Les informations envoyées, TOUJOURS DE MANIÈRE ANONYME, est défini et comprend :

  • identifiant du fabricant 
  • Reference de l'appareil 
  • Latitude 
  • Longueur 
  • Hauteur 

Les informations sur la position du feu de secours (latitude et longitude) doivent avoir une précision de +/- 5 mètres.

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LA PLATEFORME DGT 3.0

Qu'est-ce que la plateforme DGT 3.0 ?

La DGT 3.0 est le plateforme de la Direction Générale de la Circulation Quoi facilite l’interconnexion de tous les acteurs qui font partie de l’écosystème de la mobilité - constructeurs automobiles, prestataires de services de navigation, applications de mobilité, municipalités, plateformes de transports publics, systèmes de gestion de flotte, etc. - offrir à tout moment des informations trafic en temps réel aux usagers de la route, pour une mobilité plus sûre et plus intelligente.

Quel est l’objectif de la DGT 3.0 ?

L'objectif de la plateforme DGT 3.0 est de disposer et partager en temps réel les informations sur les différents événements (ou cas d'utilisation) qui se produisent sur le réseau routier national. Pour cela, la Direction Générale de la Circulation a passé des années développer une plateforme technologique intermédiaire appelée Internet des objets (IOT) entre les parties prenantes et l'utilisateur final.

Sa fonction est d'utiliser les voies de circulation et de les connecter de manière anonyme à la fois pour fournir des informations précieuses à la communauté connectée, et pour consommer ces mêmes informations afin de détecter et être informé des situations dangereuses qui peuvent survenir lors de notre mobilité sur la route.

La DGT va-t-elle nous contrôler ou nous géolocaliser d’une manière ou d’une autre ?

NON. C'est peut-être le point le plus important à prendre en compte, car les doutes subsistent sur les informations dont disposera la DGT pour l'utilisation de ce dispositif géolocalisable.

La première chose que nous devons savoir, c'est que les informations envoyées sont TOTALEMENT ANONYMES, et la loi précise que les données envoyées à la plateforme DGT 3.0 ne comprennent pas les données personnelles de l'utilisateur, seulement un identifiant d'appareil, correspondant à l'IMEI de la carte SIM intégrée.

 D'un autre côté, l'éclairage de secours se connecte UNIQUEMENT à la plateforme DGT 3.0 pendant son utilisation, c'est-à-dire que ce n'est que pendant le temps où nous activons la lumière pour signaler l'incident qu'elle se connectera à la DGT, puis elle cessera d'émettre un signal et, par conséquent, lorsqu'elle sera stockée à l'intérieur du véhicule, elle ne sera pas connectée.

Quel est l'avantage et l'obligation d'utilisation du feu de secours géolocalisable V16 en Catalogne et au Pays Basque où la DGT n'a aucune compétence en matière de gestion du trafic ?

L'éclairage de secours sera Utilisation OBLIGATOIRE sur tout le territoire national, il s'agit d'une réglementation définie au Journal Officiel de l'État et c'est pour cette raison que quelle que soit la communauté dans laquelle réside tout utilisateur devra transporter cet appareil dans le véhicule.

Toutefois, étant donné qu'en Catalogne comme au Pays Basque, la compétence en matière de circulation est détenue par Le service de transport catalan et la ertzaintza respectivement, les avantages pour l'utilisateur ne seront pas les mêmes que dans d'autres communautés autonomes où se trouve la Direction Générale de la Circulation (DGT) qui gère le réseau routier.

Cela est dû au fait que le Servei Català de Trànsit et l'Ertzaintza disposent de leurs propres services numériques et Actuellement, ils ne reçoivent pas toutes les informations que la DGT peut leur fournir à travers le plateau de diffusion de sa plateforme DGT 3.0. 

Dans tous les cas, il est prévisible qu'à l'avenir toutes les administrations pourront accéder aux informations disponibles sur la plateforme DGT 3.0 afin que quelle que soit la communauté autonome dans laquelle réside un utilisateur, celui-ci puisse connaître en temps réel les différents événements de la DGT 3.0. . 

Comment savoir si un éclairage de secours géolocalisable V16 est certifié et agréé par la DGT ?

Comme l'indique le décret royal 130/2022, la liste des marques et modèles d'appareils V16 qui respectent tout ce qui est établi dans cette section, et sont donc valables pour signaler un accident, sera posté à l'adresse http://www.dgt.es/v16 

De plus, le numéro d'homologation V16 doit être sérigraphié sur l'abat-jour.

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LES APPLICATIONS QUI DISPOSENT DE QUELQUES BALISES GÉOLOCABLES

A quoi servent ces applications ?

La plupart de ces produits disposent d'une application associée pour téléphones mobiles Android et IOS qui permet d'obtenir des fonctionnalités supplémentaires à celles requises par la loi (signalisation anonyme et géolocalisation de l'incident).

Chacun des différents fabricants, et en fonction de leur stratégie commerciale, a développé son application de manière différente. Dans certains cas, les principales fonctionnalités fournies par l'application sont axées sur la liaison de l'appareil avec la compagnie d'assurance et dans d'autres sur la fourniture exclusive services pour les utilisateurs.

Ci-dessous, nous détaillons quelques-unes des principales fonctionnalités que, en général, nous pouvons trouver :

  • Liaison et enregistrement de l'appareil avec le conducteur ou le propriétaire du véhicule.
  • Liaison et enregistrement de l'appareil auprès de la compagnie d'assurance.
  • Signalez l'incident à des tiers, qu'il s'agisse de nos contacts d'urgence ou de nos services d'assistance.
  • Stockage des données de notre véhicule, pour numériser toutes les informations dont nous disposons dans les papiers (numéro de châssis, plaque d'immatriculation, assurance, numéro de police). s. 
  • Gérer différents éclairages de secours d'un même propriétaire (famille, flottes, location de voitures, leasing))
  • Connaître les informations sur les autres incidents signalés depuis la plateforme DGT 3.0 (informations sur les autres signaux connectés, météo, feux tricolores en temps réel)  

 

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.